Les druides : Des groupes de personnes énigmatiques

Par Syrena

 

Vous avez probablement entendu parler d’eux dans des films, des séries télévisées ou dans les nombreux romans où ils ont une place de choix. Si vous ne les connaissez pas, ce n’est pas dramatique.

 

Cet article vous introduira sur ce sujet en survolant certains aspects spécifiques et en répondant à des questions telles que : qui étaient-ils ?, que faisaient-ils ?, la tradition orale, les bardes et les vates, les quatre éléments, les arbres sacrés, les noms de leurs festivités et la magie.

 

Qui étaient-ils ?

D’après le site nommé Arbre celtique, au fil du temps, les druides ont eu plusieurs appellations : en passant par druidae jusqu’à opuioai. La date de l’apparition des druides est encore inconnue à ce jour. La fin des druides tels que nous les connaissions dans l’Antiquité fût entre l’an 41 et l’an 53, précise-t-on dans le livre Les druides : un secret celtique bien gardé. (Collection : Nouvel âge).

 

Étant donné l’énorme quantité de savoir qu’ils devaient posséder, leurs études étaient longues et « ils n’obtenaient souvent pas leur druidicat (diplôme de druide) avant d’avoir quarante-deux ans », renchérit-on dans le livre L’esprit des druides. (Collection : L’Esprit de la création).

 

Au cours de leur formation, ils étudiaient, entre autres, la théologie et finissaient par l’enseigner à leur tour. Ils étudiaient également l’astronomie, la chimie, la physique et les sciences humaines.

 

–Que faisaient-ils ?

« Les druides ont été des philosophes, des médecins, des vétérinaires, des apothicaires, des homéopathes, des herboristes, des chimistes, etc. », précise-t-on dans le livre Les druides : un secret celtique bien gardé. (Collection : Nouvel âge). Ils dirigeaient des cérémonies et accomplissaient des rituels. Les druides étaient aussi des ambassadeurs, des historiens, des conteurs, des architectes et des conseillers politiques auprès du roi. Ils observaient la nature, réalisaient des incantations et analysaient les plantes médicinales.

 

–La tradition orale

Il y a très peu de preuves écrites des connaissances et des activités des druides parce que chez les Celtes, « L’écriture était proscrite en tant qu’archive ou moyen de transmission du savoir traditionnel parce que, par rapport à la parole, elle est morte et fixe éternellement ce qu’elle exprime », mentionne-t-on dans l’Encyclopædia Universalis. Pour cette raison, les druides ont utilisé la tradition orale pour transmettre leur savoir de génération en génération aux apprentis druides.

 

–Les bardes et les vates (OU ovates)

Parmi les Celtes, il y a trois groupes de personnes qui sortaient du lot par leurs rôles et leur importance : les bardes, les vates et les druides. « Les bardes étaient des chanteurs et des poètes. Les vates, quant à eux, étaient des sacrificateurs et des physiologistes. », mentionne-t-on dans le livre L’esprit des druides. (Collection : L’Esprit de la création).

 

Les bardes étaient aussi des musiciens. Leur instrument de prédilection était la harpe. Les vates (parfois appelés ovates) faisaient aussi des prédictions et ils avaient du talent dans le domaine de la médecine.

 

Les quatre éléments

Les quatre éléments sont bien sûr : la terre, l’eau, l’air et le feu. D’après le livre Les druides : un secret celtique bien gardé. (Collection : Nouvel âge), l’élément qui était le moins significatif pour les druides était la terre. D’autre part, le feu et l’eau étaient les deux éléments qui étaient les plus importants pour eux.

 

Les arbres sacrés pour les druides

En voici la liste selon le livre Les druides : un secret celtique bien gardé. (Collection : Nouvel âge) :

  • L’aulne
  • L’if
  • Le bouleau
  • Le chêne
  • Le coudrier-noisetier
  • Le houx
  • Le pommier
  • Le saule.

 

Les noms de leurs fêtes

Selon leurs croyances, les druides avaient des festivités bien à eux :

  • Beltaine
  • Imbolc
  • Lugnasad
  • Samain.

La fête qui était la plus importante pour eux était Samain parce que c’était le moment de la rencontre entre les esprits des morts et les vivants.

 

La magie

L’étude des plantes médicinales a mené à des essais qui ont abouti à des découvertes… En effet, certaines plantes permettaient de concocter l’élixir de l’oubli. Pour les druides, l’eau avait beaucoup de pouvoir. Elle pouvait rajeunir et protéger les vivants des maladies. Le vent druidique avait aussi son importance. Il permettait de repousser les bateaux des ennemis.

 

forest-3394066_960_720
Une forêt hantée par le brouillard. Source de l’image : pixabay.com

 

Ils pouvaient également mélanger le vent et l’eau afin de créer le brouillard druidique. « Ils pouvaient l’utiliser pour paralyser les mouvements, empêcher des gens de se déplacer ou pour se dissimuler eux-mêmes. », renchérit-on dans le livre Les druides : un secret celtique bien gardé. (Collection : Nouvel âge). Ils faisaient aussi peur à leurs ennemies en leur lançant des malédictions.

 

Pour en savoir plus

Livres :

Bouchet, P. (1968). Science et philosophie des druides.

Brékilien, Y. (2002). Le secret des druides.

Brunaux, J.-L. (2006). Les Druides : des philosophes chez les barbares.

Coarer-Kalondan, E. (1971). Le druidisme.

Cotterell, A. (1997). Mythologie celtique.

Cunliffe, B. (1993). L’univers des Celtes.

Launay, O. (1975). La civilisation des Celtes.

Le Roux, F. et Christian-J., G. (1986). Les druides.

Le Roux, F. et Christian-J., G. (1995). Les fêtes celtiques.

Le Stum, P. (1998). Le néo-druidisme en Bretagne.

Markale, J. (1985). Le druidisme.

Pace, J. (1994). Les secrets des Celtes.

Raoult, M. (1983). Les druides, les sociétés initiatiques celtiques contemporaines.

Treben, M. (1987). Ces plantes qui guérissent.

Site Internet :

Arbre celtique. (2019). Webographie en ligne (liste de sites Web pertinents). Récupéré le 9 mai 2019 de 

http://www.arbre-celtique.com/ressources/liens-celtes/liens-celtes.php

 

Sources :

Livres :

Brooks, M. (2008). Les druides : un secret celtique bien gardé. (Collection : Nouvel âge).

Jolif, T. (2006). Druides. (Collection : B.a.-ba).

Myrdhin. (2004). L’esprit des druides. (Collection : L’Esprit de la création).

Article de blog :

Le chant des druides. (2018). Qu’est-ce que le druidisme ? Récupéré le 9 mai 2019 de  https://le-chant-des-druides.com/2018/03/27/quest-ce-que-le-druidisme/

Encyclopédie en ligne :

Guyonvarc’h, C.-J. (2019). Druides. Dans Encyclopædia Universalis. Récupéré le 9 mai 2019 de

http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/druides/

Site Internet :

Arbre celtique. (2019). Toutes les anciennes formes d’écriture du mot « druide ». Récupéré le 9 mai 2019 de 

http://encyclopedie.arbre-celtique.com/formes-antiques-du-mot-druide-4715.htm

 

 

Source de l’image à la une : pixabay.com

Dernière modification :

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s