Insaisissable, tome 1 : Ne me touche pas

« Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une cellule à l’intérieur d’une forteresse pour un accident. Un crime. 264 jours sans parler ni toucher personne. » (Source : Livraddict) Elle a un lit, une couverture, un seul repas (immangeable) par jour et une douche de temps en temps dans le noir. Ses seules distractions sont d’écrire dans son carnet et de regarder dehors par l’unique fenêtre de sa cellule.

Jusqu’au moment où on lui impose un codétenu. Un garçon qui se prénomme Adam. Elle le connaît. Elle se souvient de lui. Elle l’aime. Mais lui ne semble pas du tout se souvenir d’elle. Au début, elle se méfie de lui parce qu’elle ne sait pas pourquoi il est là ni pourquoi il est enfermé avec elle… Elle lui dit de ne surtout pas la toucher (même si elle en rêve d’envie).

Juliette a un pouvoir (ou une malédiction selon comment on le perçoit). Le fait de la toucher peut être mortel. Son pouvoir ressemble à celui de Bo dans la série télévisée Baiser fatal (Lost girl). Elle est une sorte de succube. Elle absorbe l’énergie vitale d’une autre personne.

« Le sang afflue dans mes veines, déferle dans mon corps comme un torrent, tandis que des vagues de chaleur me lèchent le dos. Je perçois son angoisse, je sens la puissance sourde de mon corps, j’entends son cœur battre, et ma tête tourbillonne sous les poussées d’adrénaline qui fortifient mon être.

Je me sens pleine de vie.

J’aimerais en souffrir. J’aimerais en sortir mutilée.

J’aimerais en avoir la nausée. J’aimerais détester la force puissante qui s’enroule autour de mon squelette.

Mais en vain.

La vie de quelqu’un d’autre palpite sous ma peau et je ne déteste pas ça.

Je m’en veux d’y prendre plaisir.

Je savoure la sensation de déborder encore plus de vie, d’espoir et de force que je m’en croyais capable. Sa douleur me procure une délectation que je n’ai jamais sollicitée. […]

Je suis une plante carnivore.

Et que je suis fatale. » (Extrait p. 97)

Adam ignore quel est son secret (son pouvoir). Il est gentil avec elle et fera tout pour l’aider.

Un homme cruel nommé Warner tentera d’acheter et de manipuler Juliette. Il désire utiliser son pouvoir pour servir ses ambitions. Il veut faire d’elle une arme. Il va aussi menacer Adam. Mais Juliette est décidée à ne pas se laisser faire.

Juliette est plus forte qu’elle ne le pense. Son toucher n’est pas mortel pour tout le monde et son pouvoir ne se résume pas qu’à aspirer de l’énergie… Elle peut aussi faire autre chose…

L’histoire se déroule à l’époque d’un univers chamboulé et complexe. C’est l’époque du Rétablissement. Une époque où les nuages sont gris. Une époque où il n’y a plus de nourriture potable, plus de saisons. Une époque où il n’y a plus d’animaux. Une époque où les gens vivent dans la peur et sont facilement manipulables.

Juliette est une fille douce et humaine qui a des pouvoirs dangereux qu’elle ne contrôle pas. Elle est recherchée et convoitée par plusieurs personnes. On convoite ses pouvoirs et sa beauté. Warner est un méchant à la fois fragile et cruel. Il a plein de fantasmes et est obsédé par Juliette.

C’est la première fois que je lis une histoire sur un pouvoir (succube).  C’est rafraîchissant !!! Le style d’écriture, les mots employés, la façon de décrire les choses (émotions, pouvoirs, etc.) sont d’un haut niveau. C’est un délice architectural, imaginaire, visuel, émotionnel…du grand art !! C’est un luxe comme la robe sur la page couverture.

Source de l’image à la une : Livraddict.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s